Le modèle Sudbury

« Le carré libre » s’inspire du modèle Sudbury.eudec-logo

 

La particularité de Sudbury


Comme le nom de l’école l’indique, elle s’inspire des bases de l’école Sudbury Valley à Farmingham, aux États-Unis. Une des particularités qui distingue les écoles Sudbury des autres écoles libres est que les adultes vivant dans l’école ne proposent ni cours ni activité. Ils font partie de la communauté au même titre que les enfants. Ce sont donc les jeunes et les adultes qui organisent la vie de l’école en créant des comités et en s’y impliquant.
Tout est donc mis en place pour que les enfants se sentent responsables de ce qui arrive à l’école : les adultes ne sont pas là pour leur organiser des activités.
Nous souhaitons nous inspirer fortement de ces bases.

Il existe aux Etats-Unis “La Sudbury Valley School”  créée il y a 50 ans. Le parcours de vie des enfants ayant fréquenté ce lieu est plus que rassurant et encourageant.

Pour comprendre un peu plus le fonctionnement d’une école démocratique Sudbury :

Pour comprendre l’impact sur les personnes qui vivent dans ces écoles:

Nous faisons partie de l’EUDEC (European Democratic Education Community) qui est pour nous une communauté sur laquelle nous nous appuyons pour créer ce lieu (réglementation, documentation, informations, retour d’expérience..).
En France, le réseau est plus récent et une quinzaine de projets sont en cours actuellement.

 

 

FONCTIONNEMENT, les deux piliers des écoles Sudbury 

Le conseil d’école

Chaque membre (enfant et adulte) vivant dans l’école a le même pouvoir décisionnaire pour tout ce qui concerne la vie de l’école. Ce qu’il s’y passe, la manière dont cela se passe, ceux qui y viennent etc… Le système de vote est appliqué pour toutes les décisions à prendre : un enfant = une voix, un adulte = une voix.
Le conseil d’école se tient régulièrement et permet aux membres de poser le cadre de vie de l’école. Les membres sont libres d’y participer ou pas.

Le conseil de justice

Le conseil de justice est un organe permettant de désamorcer et de régler les conflits qui ont lieu dans l’école. Ces écoles redonnent le sens noble du mot « justice »; quelle est la décision la plus « juste » pour chaque cas de conflit ?
En passant systématiquement par une phase de médiation bienveillante, les membres cherchent a comprendre ensemble ce qui a pu déclencher un conflit afin d’y apporter une solution. Cet organe est indispensable pour garder un équilibre sain dans l’école, il est également l’élément qui déclenchera la réflexion sur soi et le rapport à « l’autre ».
Le conseil de Justice permet alors de donner la parole à chaque enfant qu’il soit à l’origine du conflit ou qu’il en soit la « victime ».
C’est donc un moment où l’on apprend a gérer et exprimer ses émotions, ainsi qu’a prendre des décisions justes et bienveillantes.