Parrain

THIERRY PARDO  PARRAIN DU CARRE LIBRE

 

Thierry Pardo (Ph.D. Éducation) s’intéresse depuis longtemps à l’éducation en dehors du cadre de l’école. Il est chercheur associé au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté de l’Université du Québec À Montréal et membre du comité socio-scientifique des Congrès mondiaux d’éducation relative à l’environnement  (Marrakech 2013, Göteborg 2015). Il a fait partie pendant quatre années de la Chaire de recherche du Canada en éducation relative à l’environnement sous la direction de Lucie Sauvé. Thierry Pardo est également formateur pour la Commission Jeunesse de l’Union Européenne. Outre sa thèse de doctorat intitulée « À la recherche de fondements pour une éducation alternative à l’école: les voies de la piraterie éducative »,  il est l’auteur de plusieurs essais. Thierry Pardo est également professeur d’Aïkido (2ème Dan, International School of Traditionnel Aïkido), marin et musicien, mais il est surtout papa de deux beaux garçons, Lylhèm et Eÿkèm.

 

 

 

Carré libre

Bien que les universitaires soient habitués à utiliser le terme de « sciences de l’éducation », et bien qu’il soit compréhensible de faire des études scientifiques au sujet de l’éducation, l’aventure éducative ne peut relever strictement de la seule démarche scientifique. Il n’existe aucun moyen de tester en laboratoire des postures, des démarches ou des stratégies pédagogiques comme on testerait les propriétés moléculaires d’un médicament. Aucune expérience n’est reproductible à l’identique, et le contrôle des paramètres n’est jamais certain.

Alors il reste à tâtonner avec la conscience fragile et hasardeuse, il reste à expérimenter en espérant ne pas trop créer de dégâts, à grandir ensemble dans une aventure humaine et artistique, à faire de nos mutuelles éducations une histoire heureuse.

Loin des programmes préétablis, des grilles de contrôle, des barèmes et des classements existe des sentiers pédagogiques que l’on emprunte non dans le but de se trouver mais de se perdre, d’instaurer en nous une révolution permanente. L’objectif est élevé. Il ne s’agit pas de trouver une formule reproductible et exportable, mais bien ici, maintenant et entre nous une façon d’apprendre dans la joie.

Les adultes et les enfants de l’école Carré Libre ne sont pas les exécutants d’une méthode éprouvée, ils sont les musiciens d’un art en devenir, toujours renouvelé et à la recherche de lui-même dans une infinie perfectibilité. Alors chacun déploie son enthousiasme, sa personnalité, ses centres d’intérêt comme autant d’instruments qui s’emploient à trouver l’harmonie nécessaire aux apprentissages authentiques. Et ainsi il ne s’agit plus d’incorporer des connaissances mais d’apprendre à les structurer en nous pour qu’elles soient pérennes et partagées.

Il n’est pas facile de se lancer dans l’aventure incertaine des apprentissages libres et du fonctionnement démocratique. Il est bon d’être soutenu et célébré. C’est donc avec enthousiasme que j’apporte mon parrainage à l’école démocratique de Quimper, Carré Libre. Nul doute que cette aventure saura laisser sa marque tant dans notre époque que dans les esprits à l’affût des aventuriers de l’éducation.

Thierry Pardo